À proposPartenaires du Guatemala

Surnommée « Pays de l’éternel printemps », le Guatemala est  très diversifié, tant géographiquement que démographiquement. Sur ce territoire, on retrouve la cordillère volcanique Sierra Madre, une forêt luxuriante sur la côte Caraïbe de même que de grandes plaines côté du Pacifique.

Généralement considéré comme « le cœur du monde Maya », sa population est tout aussi diversifiée que sa géographie. On y retrouve en effet plus de 20 peuples Mayas, lesquels forment environ 40% de la population totale. Un peu plus nombreux que les Mayas sont ceux que l’on appelle les Ladinos, groupe hétéroclite composé à 10% de blancs et à 45% de métis et de mayas hispanisés (ceux dont l’espagnol est la langue maternelle).
Finalement, on retrouve une population de Garifunas, un peuple issu du métissage entre des esclaves noirs évadés des plantations et des autochtones Arawak et Caraïbes qui forme 2% de la population.

La culture ladina tend vers le mode de vie occidental alors que les Mayas et les Garifunas défendent leurs traditions et leurs identités. Cela ne se fait pas sans heurts. En effet, selon l’ONU, le Guatemala est le 9e pays le plus inégalitaire au monde.
Bien que certains groupes de la société soient plus touchés que d’autres, il reste que selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme, 83 % des Guatémaltèques vivaient en 2017 dans la pauvreté ou l’extrême pauvreté (note1). Les premiers à en être victimes sont les enfants. En 2017, 1,3 million d'entre eux ont souffert de malnutrition chronique, soit 46.3 % des enfants en bas de 5 ans.

Les besoins sont donc grands et c’est dans ce contexte qu’évoluent nos deux partenaires. En février, nous vous présenterons le Grupo Icacal qui appuie l’accès à l’éducation dans la région de Morales près de la côte Caraïbe.

En mars, ce sera au tour de Suden-Entraide d’être mis en lumière.  Son champ d’action se situe dans l’ouest du Guatemala, à Panajachel sur les rives du lac Atitlan et ses actions de solidarité internationale sont variées. Le CSI Corcovado vient en appui à l’accès à l’éducation ici aussi.

 

 

note 1:  https://www.telesurtv.net/news/ONU-83--de-los-guatemaltecos-vive-en-pobr..., consulté le 11 janvier 2021